Les séries macabres se succèdent au Sénégal sans qu’on ne sache les vrais raisons. Ce samedi matin, un enseignant répondant au nom de Nicolas Mané a été retrouvé mort suspendu sur un arbre à l’aide d’une corde. Le drame a eu lieu au quartier Tilène, en face le marché du quartier, dans son domicile.

Selon les premières informations recueillies par bignonainfo.net auprès de la famille du défunt, Nicolas souffrait d’une maladie qu’il était entrain de soigner à l’hôpital régional de Ziguinchor et au niveau des tradi praticiens.

Avant son forfait, Nicolas Mané a laissé une lettre à sa famille. Une lettre dont on ignore encore le contenu. Celle-ci est d’ailleurs entre les mains de la police qui s’est rendue sur les lieux du drame.

Au sein de la famille du défunt enseignant, c’est la grande tristesse. Ces proches sont tous surpris de l’acte de Nicolas.