Les agents de la santé des départements de Ziguinchor, Bignona et Oussouye ont battu le pavé ce jeudi matin dans la capitale sud du pays. Ils réclament de meilleures conditions de travail, l’érection du district sanitaire de Bignona en hôpital de niveau I, la réparation du scanner de l’hôpital régional ainsi que la radiographie. Un mémorandum a été remis au préfet de Ziguinchor.