Suite à son audience avec le chef de l’Etat qui a suscité un tollé dans le département de Bignona, le maire de Sindian, Yancouba Sagna  apporte des précisions. Dans les colonnes du journal Les Échos, l’ex allié de Sonko déclare: « j’ai été reçu par le chef de l’Etat, qui , à l’entame de ses propos a tenu à me rappeler que mon mouvement « Burabé » ne sera jamais fondu dans un parti politique. Le président de la République a promis de répondre à nos préoccupations, qui sont, entre autres: la construction de la boucle du Blouf, de Fogny, des Kalounayes,  (…) et la construction d’infrastructures au niveau de Bignona ».

Revenant sur son divorce avec le député Ousmane Sonko, le maire de Sindian clarifie: » je ne suis pas membre de Pastef, c’est un contrat qui nous liait (celui de la législature). Je suis le leader de « Burabé » et on est arrivé à la fin celui-ci ».