Deux personnes sont mortes, lors de manifestations contre la junte militaire qui a pris le pouvoir après la mort du président Idriss Déby Itno il y a une semaine. En effet, ces manifestations interviennent quelques heures après la nomination par la transition tchadienne hier, lundi 26 avril, son Premier ministre, le chef du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby, a nommé Albert Pahimi Padacké à cette fonction.