Le plaidoyer du président de la République Macky Sall sur l’allègement de la dette n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Le Japon a décidé de répondre favorablement à cet appel. En effet, il a signé un accord qui va permettre au Sénégal d’avoir moratoire sur l’allègement d’une partie de la dette sous forme d’un différé de paiement qui s’inscrit dans le cadre de l’Initiative de la Suspension du Service de la Dette (ISSD). Ainsi, dans une note publiée, l’ambassadeur du Japon et le ministre des Finances ont signé cet accord qui est « un élan de solidarité que le Japon a accordé un premier report de paiement en 2020 et un deuxième en 2021 » qui va permettre une relance économique et « donnera au gouvernement du Sénégal des ressources additionnelles pour prendre en charge certaines dépenses prioritaires pour la relance économique ». « Le Japon a décidé de répondre favorablement à l’appel du Club de Paris en accordant un moratoire de paiement du service de la lettre portant globalement sur un montant de 18 764 138 Yens japonais soit 93 820 000 de F Cfa la dette », déclare l’ambassadeur Arai Tatsuo.