Le Sénégal, dans son ensemble, a célébré ce vendredi la fête du mouton à l’instar de la communauté musulmane du monde. La ville de Ziguinchor n’est pas en reste. À la grande mosquée, la prière de l’Aïd el-Kebir a été dirigée par l’imam ratib Chérif Ismaila AÏDARA à la grande mosquée.

Le maire de Ziguinchor qui a effectué la première dans ce plus vieux lieu de culte musulman de la capitale sud du pays a saisi l’occasion pour donner une très bonne nouvelle aux fidèles. Abdoulaye Baldé a informé de l’issue heureuse qu’à connue le projet de réhabilitation de la grande mosquée construite en 1937, qu’il a personnellement porté auprès des autorités des Émirats Arabes unis. “En effet, nos partenaires EMIRATIS ont mis à notre disposition une enveloppe conséquente qui couvre le devis présenté par l’entrepreneur et qui dépasse les 100.000.000(cent millions.) De francs C.F.A pour la réalisation du projet. Nous avons, au regard du statut de monument historique classé de la mosquée, saisi le ministère de la culture pour les formalités administratives y afférentes. Une équipe du ministère sera à Ziguinchor à cet effet dans les jours à venir et les travaux seront lancés au courant de ce mois d’Août”, a dit le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé.

À la grande mosquée de Ziguinchor, l’imam a, dans son sermon, invité les populations à redoubler d’efforts dans la cadre du respect des mesures barrières contre la propagation de la COVID-19.

Pour rappel, Ziguinchor est l’une des régions les plus touchées par la pandémie au Sénégal. Plus de 200 personnes ont été testées positives à la covid-19 dans la région et au moins 05 décès enregistrés. À ce jour, pas moins de 40 personnes sont sous traitement à Ziguinchor.