Le village de Balingore, dans le Blouf, a perdu en fin de semaine dernière l’un de ses plus valeureux fils. L’imam Mamadou Badji de la grande mosquée de Bakinta, un quartier du village, a tiré sa révérence dimanche dernier à son domicile dès suite d’une très longue maladie. Il a été accompagné à sa dernière demeure, lundi, par une immense foule de gens venus de tout le Blouf. Elhadji Mamadou Badji fut un véritable homme de Dieu qui a fait de sa vie l’islam. Il a fortement contribué à l’épanouissement de la religion dans cette localité. Un homme dont la voix était unique. Ce vendredi, la communauté musulmane lui rende un vibrant hommage. Une série de récital du livre saint est prévue à cet effet à Balingore.