Le ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à travers son bras technique, la Sones, a financé entièrement un nouveau système de production d’eau potable, à Kédougou, à hauteur de 8 milliards 400 millions de francs Cfa. En effet, la station va pouvoir produire 2 000 mètres cube (m3) d’eau par jour afin de permettre aux populations d’avoir accès au liquide précieux en « qualité et en quantité suffisante ». Ce, grâce au système de transfert de l’eau du fleuve Gambie à partir d’Itato. D’après nos sources, la Sones prévoit d’aménager sur le site un bassin d’eau brute de 50 000 m3 pour une autonomie d’un mois pour la station.