Le différend entre le magistrat Souleymane TELIKO et le patron du groupe Avenir communication sera jugé ce 6 mai au tribunal de Dakar.

Cependant, Madiambal DIAGNE signale avoir quelques difficultés pour un avocat. Pour cause, il explique dans le quotidien source A qu’ « il y a une règle de conduite au sein de la famille judiciaire et les avocats ne se constituent pas contre des magistrats ou des membres de la même famille judiciaire ». A cet effet, il a écrit au bâtonnier de l’ordre des avocats pour se faire commettre d’office des avocats.

« J’ai doit à un procès juste et équitable. Et j’avais des difficultés pour constituer un avocat. Donc, j’avais sollicité le bâtonnier, à cette fin là, qui a répondu à ma demande. J’ai deux avocats que le bâtonnier a autorisés à plaider pour moi. Il s’agit de Me Boubacar CISSÉ et Me Amadou Dialy KANE », explique-t-il.

Pour rappel, le juge TELIKO traîne Madiambal DIAGNE  devant la barre après que ce dernier l’a accusé d’avoir perçu indument des frais de mission dans le cadre de l’instruction du dossier d’Hissène Habré au Tchad.