Pape Kader Johnson n’est pas le seul élève policier décédé au cours des sessions de formation. En effet, un autre élève sous-officier a subi le même sort le 21 avril à l’annexe de l’Ecole de police Thiès. Originaire de Kolda, Josselin Nankal est décédé à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar alors qu’il n’a fait qu’au moins deux jours de formation. Par ailleurs, sa famille doute des résultats de l’autopsie qui révèlent « une mort par embolie pulmonaire ». Toutefois, elle compte interpeller le ministre de l’intérieur Felix Antoine Diome afin que justice soit faite.