“Personne n’a le monopole de la violence”. C’est la réaction d’Ousmane Sonko après son altercation avec le député Mbery Sylla qui, selon lui, passait son temps à le menacer. “Je suis très calme mais je ne vais jamais rester les bras croisés face à quelqu’un qui m’attaque physiquement. Eux, ils recrutent des nervis et sont spécialisés en terrorisme. L’un d’eux qui m’a menacé partout a voulu passer à l’acte aujourd’hui. Dieu a fait que je l’ai tabassé et même déshabillé. Il n’a même pas pu assister à la séance”, a reagi Ousmane Sonko en woloff.
Par ailleurs, on apprend que Kilifeu, Guy Marius Sagna, Nitt Doff, Bentaleb Sow.. qui étaient à la Place de la Nation ont été embarqués par la police.