Après de violents combats entre factions jihadistes rivales dans le nord est du Nigeria, le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) a déclaré la mort d’Abubakar Shekau, le chef historique de Boko Haram, dans un message audio. En effet, ce dernier se serait suicidé lors de ces affrontements. D’après nos sources, Abubakar Shekau a fait sauter sa ceinture d’explosifs pour ne pas avoir à se rendre, alors qu’il était assiégé par les hommes de l’Iswap, au cœur de son bastion.