Elinkine Diatta, un des leaders du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), son successeur vient d’être dévoilé. Il s’agit de Edmond Bora.

Le nouveau responsable national du Mfdc n’est pas un néophyte dans le maquis, selon un communiqué du MFDC. L’on renseigne qu’il fut l’adjoint de l’ancien chef rebelle, feu Abbé Diamacoune Senghor. “Bora a intégré le Mfdc depuis 1961, et, il était bien impliqué dans le processus de négociation entre le Mfdc et l’Etat du Sénégal en Guinée-Bissau”, renseigne le communiqué du MFDC.