Un émigré nommé El hadji Mbow, âgé de 52 ans, en séjour dans la commune de Diamaguene (Mbacké), a été retrouvé mort dans son salon. Les faits ont eu lieu, ce jeudi 20 Mai vers 1 h du matin. En effet, suite à des échanges verbaux assez violents, ses deux épouses se regardaient en chiens de faïence. El Hadji Mbow, maître des lieux, tranche et donne le tort à sa première épouse. D’après nos sources, ces deux filles et sa seconde épouse ont découvert le corps sans vie et ont poussé des cris stridents, qui ont ameuté le voisinage. Pour le moment, les circonstances du décès sont inconnus. Par ailleurs, sa deuxième femme s’est évanouie et a été acheminée à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni de Touba. En outre, les témoins s’interrogeaient sur l’attitude de la première épouse qui était restée dans sa chambre, n’en n’était pas sortie comme si de rien n’était.