Décidément, le choix du président Macky Sall porté sur Benoît Sambou et Seydou Sané pour les élections territoriales de janvier 2022 n’est pas du goût des différents responsables et alliés de la mouvance présidentielle. Après le bloc des leaders émergents, les femmes de BBY, c’est maintenant le tour de la convergence citoyenne du développement durable (2C2D) qui sort de son mutisme. Son coordonnateur, Maoudo Dia, claque la porte et rejoint la coalition de l’UCS du maire Abdoulaye Baldé. “Nous avons décidé de quitter BBY suite au choix porté sur Benoît Sambou et Seydou Sané. Le président Macky Sall a fait une erreur en portant son choix sur Benoît Sambou”, s’est indigné M. Dia. Face à cette situation, Maoudo Dia et ses militants ont décidé de soutenir la candidature du maire Abdoulaye Baldé aux élections territoriales de janvier 2022.
Plusieurs raisons motivent cette décision de Maoudo Dia. La principale repose sur un sondage qui aurait donné à Benoît Sambou 2% de l’électorat ziguinchorois. “Le sondage donne à Benoît Sambou 2% de l’électorat ziguinchorois”, a t-il affirmé.