Du nouveau dans l’affaire du capitaine Oumar Touré. Condamné à 45 jours sur décision du Haut commandement de la gendarmerie nationale, la sanction avait été alourdie par le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, à 60 jours. Elargi de prison, le lundi 10 mai dernier, le capitaine attend d’être édifié sur son sort. D’après nos sources, le capitaine Touré a été muté à la réserve de commandement. Il s’agit d’une procédure entrant dans le cadre du fonctionnement de la gendarmerie. D’ailleurs, lorsqu’un militaire de la gendarmerie attend une affectation dont le poste n’est pas encore disponible ou qu’il est dans une situation intermédiaire, comme c’est le cas pour Capitaine Touré, il est affecté à la réserve de commandement où le militaire reste lié au service et est disponible en tout temps en cas de rappel.