Avec l’arrivée de la pandémie du Covid-19, les niveaux d’insécurité alimentaire au Sénégal ont connu une montée vertigineuse. Les chiffres sont alarmants. D’après nos sources, des signaux d’insécurité alimentaire sont perceptibles au Sénégal. Selon les résultats du Programme Alimentaire Mondial (PAM), environnement 305 136 personnes ont besoin d’une aide alimentaire pendant cette période actuelle, et près de 488 048 seront en phase 3-4 pendant la période de soudure (juin août). Déjà 254 318 personnes ont été assistées en mars 2021,186 335 Usd( 94, 6millions fcfa) virement en espèces effectués, avec un besoin net de financement de 6,4 millions Usd( 3,2 milliards fcfa) sur six mois ( avril-septembre 2021).
Des activités préparatoires alimentaires sont en cours pour pour fournir une assistance à 134 566 personnes vulnérables en juin sur trois mois au moyen de transferts monétaires. Dans le lot des zones les plus touchées, les départements de Matam, Podor, Ranérou, Salemata et Saréya seront prioritaires. Ils présentent les niveaux d’insécurité alimentaire les plus élevés. Au chapitre de la résilience dans le cadre du programme d’aide alimentaire pour les actifs Fcfa, un total de 9774 bénéficiaires ont été assistés. A Tambacounda ( 782 ménages) à Kolda 304 ménages ont été assistés.