La dernière sortie, à Ziguinchor, du leader du Pastef continue de susciter des réactions dans le camp du pouvoir. Cette fois, c’est l’administrateur général du Fongip qui convoque la presse locale pour apporter des précisions à Ousmane Sonko. “Les sinistrés ont plus besoin d’aide que de paroles vides”, a lancé Doudou Ka depuis la capitale sud du pays. Suivez l’intégralité de son interview…