L’association humanitaire SOS Casamance vient encore de s’illustrer positivement dans la région sud du Sénégal. En effet, elle vient de d’équiper l’école primaire de Diabir, village situé dans le département de Bignona (sud Sénégal), de table bancs. Un équipement qui vient pratiquement à son heure avec l’ouverture des classes prévues dans ce mois de novembre. Ces tables bancs permettront aux enfants d’étudier dans de très bonnes conditions.

Il faut noter, que SOS Casamance n’est pas à sa première réalisation dans ce village impacté par la crise trentenaire en Casamance. L’association que dirige Amadou Sylla a construit dans ce village toute une école. Des salles de classes très classes et un mûr de clôture pour assurer la sécurité des enfants.

Pendant la période de propagation de la pandémie de covid-19, SOS Casamance a doté aux populations de Diabir plus de 200 masques et des flacons de gels antiseptique pour leur protection.

L’autre grande réalisation, la construction d’un poste de santé pour les villageois qui sont obligés de faire plusieurs dizaines de kilomètres pour se faire consulter par un spécialiste de la santé en cas de maladie. SOS Casamance s’est engagé à réaliser cette doléance des habitants de Diabir.