« Nous sommes en guerre. » Emmanuel Macron, sur un ton très martial, a annoncé, ce lundi 16 mars, une nouvelle batterie de mesures pour contrer la progression de l’épidémie de coronavirus en France.

À compter de mardi midi, les trajets de Français, « partout sur le territoire » et pour « 15 jours au moins », seront fortement restreints. Il ne sera ainsi plus possible de « retrouver ses amis ou aller au parc », et « seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires », « pour se soigner », faire ses courses ou encore « aller au travail quand le travail à distance n’est pas possible », a détaillé le chef de l’État dans son intervention télévisée.

Le gouvernement doit encore préciser les conditions de ces restrictions, mais toute infraction à ces règles de déplacements réduits « sera sanctionnée », a d’ores et déjà averti le chef de l’État.

Rfi