Le Consortium pour la Recherche Économique et Sociale (CRES) révèle dans son étude intitulée “Évaluation des coûts des maladies liées au tabac au Sénégal que le tabagisme a coûté en 2017 à la société sénégalaise 122 milliards de francs CFA. Selon l’étude, les recettes fiscales de l’État issues des produits du tabac ont été de 20 milliards de francs CFA et la masse salariale distribuée par l’industrie du tabac de 4 milliards de francs CFA. Les ménages, perdent ainsi, 71 milliards de francs CFA alors que l’État ne perd que 51 milliards de francs CFA. Pendant ce temps, 17% du budget du ministère de la Santé sont utilisés pour soigner les maladies dues au tabagisme. Le CRES recommande à l’État du Sénégal d’augmenter régulièrement les taxes sur les produits du tabac afin de décourager leur consommation et de collecter des recettes fiscales à un niveau qui permet de compenser une grande partie des coûts.