Le Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance (GRPC) a, dans le cadre de sa mission régalienne de recherche de la paix dans le sud du pays, rencontré, ce samedi à Ziguinchor, les structures de jeunesse de la région. Il s’agit pour Robert Sagna et son groupe de faire la situation du travail qu’ils ont abattu depuis la mise en place du GRPC et de voir avec les jeunes comment travaillé ensemble pour arriver rapidement à la paix en Casamance.

A l’occasion de cette rencontre, les jeunes, à travers leur president président du conseil régional, Talibé Diallo ont dit tout leur engagement à travailler pour le retour de la paix en Casamance. “Nous sommes nés et grandis dans ce conflit mais nous ne souhaitons pas voir nos enfants grandir dans ce conflit”, a lancé M. Diallo. Les jeunes de Ziguinchor semblent en avoir marre avec ce plus vieux conflit dans ce monde.