«Un ressortissant français» a été interpellé, ce lundi 10 mai, à Bangui et la police a trouvé chez lui un «très important arsenal» de guerre, a déclaré l’AFP le porte-parole du gouvernement centrafricain, Ange-Maxime Kazagui. «Un citoyen étranger a été détenu à Bangui avec une énorme quantité d’armes et de munitions», a précisé pour sa part sur Twitter le Russe Valéry Zakharov, conseiller du président centrafricain Faustin Archange Touadéra. D’après nos sources, l’homme avait travaillé ponctuellement comme garde du corps pour plusieurs organisations dans ce pays en proie à une guerre civile.

LeMonde avec AFP