En Casamance, l’armée nationale poursuit ses opérations de sécurisation. Cinq bases rebelles du mouvement des forces démocratiques de Casamance ont été démantelées dans l’arrondissement de Niassya. Il s’agit des bases de Djiléor, Bouniack, Ahinga, Bagam et Badem. Le colonel commandant la zone militaire n°5 visite, ce lundi, toutes ces bases conquises. 

Nous y reviendrons