Deux attaques contre un village et une patrouille ont eu lieu, ce mardi 18 et mercredi 19 Mai, dans le nord-est du Burkina Faso. En effet, une quinzaine de civils et un soldat ont été tués lors de ces affrontements. D’après nos sources, la première attaque a visé dans la nuit de mardi à mercredi le village d’Adjarara, dans la commune de Tin-Akoff (Nord), faisant «une quinzaine de morts». Une autre attaque à l’explosif contre un convoi militaire dans l’Est a tué un soldat.

Source: Rfi.fr