Neuf (9) exploitants forestiers qui sont allés chercher du bois mort dans la forêt classée du Bayotte Est, précisément à Toubacouta, dans la commune de Nyassia, ont été appréhendés, spoliés et violemment battus par une trentaine d’hommes armés avant d’être libérés. Ces hommes armés leur ont arraché leurs téléphones portables, leurs vélos et leurs habits avant de mettre le feu à tout le bois qu’ils ont ramassé. Ils ont averti que la prochaine fois ils les tueraient.
La gendarmerie a ouvert une enquête. Les blessés sont orientés au service médical du camp militaire de Ziguinchor