Les agents de la santé membres de “And Gueusseum” du département de Bignona étaient en sit-in ce vendredi matin au centre de santé. Une mobilisation lors de laquelle, les blouses blanches ont diagnostiqué les maux que traverse le secteur de la santé dans ce vaste département. Ils ont, à l’occasion, réclamé le fonctionnement du bloc opératoire du centre de santé de bignona et son érection en hôpital de niveau 1. De vieilles revendications des syndicats de la santé qui peines à être prises en charge par l’autorité.

Les blouses blanches ont, par la même occasion, dénoncé l’affection qu’ils jugent arbitraire du médecin chef du district de Bignona. Ce dernier aurait des antécédents avec l’exécutif départemental.

Pour amener l’autorité à résoudre leurs problèmes, les agents de santé de bignona déroule un nouveau plan d’action qui consiste à faire de la rétention des informations sanitaires jusqu’à satisfaction totale de leur plateforme revendicative. Ce plan d’action démarre la semaine prochaine selon Ousmane Mbaye, président régional de And Gueusseum Ziguinchor.