Ce vendredi tout doit être claire sur la supposée transhumance du président de L’UCS à la mouvance présidentielle. Abdoulaye Baldé se prononce aujourd’hui finalement. Une rencontre de l’UCS se tient ce matin à Dakar. Nous sommes en mesure d’affirmer que Baldé est, à ce jour, entre le marteau et l’enclume. Une bonne partie de responsables de sa formation l’attendent de pieds fermes. Sa transhumance au pouvoir serait forcément synonyme de divorce avec ses derniers qui d’ailleurs certains parmi eux ont déjà commencé à prendre langue avec certains candidats déclarés. De l’autre côté, plusieurs de ses proches le poussent à rejoindre le Macky. Une situation très difficile pour le maire de Ziguinchor.