Le ministre de la Justice a tenu des propos polémiques devant les députés. “Je ne réponds pas au coup de pied de l’âne.Je n’ai ciblé personne… Mais celui qui se sent ciblé, il peut se considérer comme un âne. Personne ne peut m’impressionner. Je ne suis pas chrétien, je suis musulman ce sont les chrétiens qui tendent l’autre joue après une gifle”, a dit le Garde des Sceaux.